Du côté de chez nus... Plus qu'une intimité dévoilée, qu'un tressautement du regard, plus qu'une distraction érotique, et tellement plus encore que l'infinité des possibles amoureux, le corps photographié exulte de la joie du sentiment.
Prises de rues... Instantanés pris sur le vif au hasard de promenades. Photos des villes ou photo des champs, photos de rencontres à la croisée des chemins.
Des visages, des figures... Le portrait, comme une manière de parler de soi, de se montrer, de se livrer, peut-être même de se délivrer dans la vision toujours si particulière que l'on a de l'autre. Au croisement des regards...
A la Foire du trône. C'est ici presque toujours la fête à la guimauve et aux bons sentiments. Attractions foraines, attractions humaines...
Une mangouhne en pays cantalou. La m angounhe est, dans le Cantal, la cuisine du cochon. On dit aussi le tripot , ou la Saint-Cochon . Parfois aussi la Tue-cochon . Au fond d'une vallée secrète, un groupe d'irréductibles perpétue cette tradition. En deux ou trois jours fro i ds de l'hiver, et selon la méthode ancienne, un cochon est entièrement transformé en charcuterie. C'est une fête, une sorte de rituel. Toute une cérémonie...
Gênes, mon amour. Il en est ainsi de certaines villes, elles se mettent sur votre parcours, vous capturent et vous retiennent. Ce fût pour moi le cas de Gênes, le 30 septembre 2009. Je m’y étais rendu pour éclaircir une douce affaire en un voyage éclair, Paris-Gênes-Paris en 48 heures. Zena, depuis, ne m’a jamais quitté.
collections particulières
philippe haumont photographies
«C'est pas joli de montrer du doigt. On touche avec les yeux, on regarde avec les mains.» Colette
ego sum photos accueil contact prestations© Philippe Haumont - 9, rue Arnold-Géraux 93450, L'Île-Saint-Denis - Tél. : +33 149 330 165 - Mob. : +33 620 983 784 - philippe@philippehaumont.com